Journée suisse des moulins samedi 27 mai 2017

Samedi 27 mai 2017:  Journée suisse des moulins

Visites guidées10h-14h et 16h. Départ depuis le Pavillon d'information.

Comme à l’accoutumée, nous vous proposerons des boissons chaudes et froides accompagnées de délicieuses pâtisseries maison.

Pour ce faire, nous lançons un appel aux membres pour la confection de cakes ou amuse-bouches qui seront vendus pour le compte de l’Association. Vous pouvez vous annoncer à notre secrétariat soit par courriel info@gor.ch soit par téléphone au 032/725 11 11.

Inauguration des 7 roues au GOR : 16 MAI 2015

        

                                               

Programme de la manifestation:

Accueil en musique

10h00  -  Allocutions

1)    Mme Chantal Graef – Sauvegarde du lieu et Association du Gor du Vauseyon

2)    M. Alain von Allmen – Les roues et la Fondation des Moulins du Gor

3)    M. Marcel Garin, concepteur du projet – Aspects techniques

4)    M. Claude Frey, ancien conseiller communal et ancien président du Conseil National

5)    M. Eric Flury, président du Grand Conseil

6)    M. Thomas Facchinetti, conseiller communal de la Ville de Neuchâtel

11h00  -  Apéritif

11h30  -  Visite guidée du site pour les officiels

 

Dès 13h00, la fête continue dans le Gor par la Journée Suisse des Moulins avec la possibilité de se restaurer : saucisses grillées, pâtisseries maison préparées par les membres de la Fondation des Moulins du Gor et de l’Association du Gor du Vauseyon.

Ce que nous fêtons:

 

TOUTES les ROUES sont en PLACE

Les 5 roues dites de Lilliputien:

  • ROUE DE FERENBALM : à palettes incurvées

                                            

Située au bord de la rivière et adossée à un cabanon, cette roue ( Ø 3m / largeur 0,5m ) est la copie  grandeur ½ de celle de la scierie Stucki, construite en 2011 par Peter Stucki, scieur à Ferenbalm / Rizenbach ( en limite BE et FR).

La roue à palettes incurvées de type Poncelet  (précurseur technique de la turbine par son rendement), est emprisonnée dans son amenée d’eau. Elle  permet – sans électricité - d’actionner une pompe Vogel installée dans le cabanon afin de  remonter de  8m une partie de l’eau puisée dans son chenal de fuite, au-dessous d’elle. On peut ainsi remplir la cuve de 2000 litres au niveau du Pavillon d’Information, pour  faire tourner les roues de Schnottwil et de Ferreyres, même en période d’étiage.

  • Les deux Roues de Corcelles / Moutier : qui tournent en sens contraire

                                    

Fidèles copies grandeur ½ de celle du Musée du Martinet à Corcelles  / Moutier dans le Jura Bernoiselles ontétéconstruites par le menuisier-charpentier du village, Jean Habegger, sur le modèle de celles qu’il a remplacées en été 1996 « au lieu-dit leMartinet ».

Mises en place au printemps 2014, deux roues à augets ( Ø 1,14 m / largeur 0,60 m chacune) tournent en sens contraire.

La roue en amont  reçoit son eau par-dessus ses augets à partir d’un « ajutage », une buse dirigée après l’axe de la roue de Lilliputien,  pour faire  tourner « la grande meule ».

L’ajutage de la roue en aval est dirigé avant son arbre moteur en chêne, et actionne ainsi « le martinet de la forge » qui tourne en sens inverse.

Meule et martinet sont à aller observer en action au Musée du martinet de Corcelles.

Roues de Schnottwil et de Ferreyres, avec leur alimentation respective en eau…

  •  ROUE DE SCHNOTTWIL : à palettes, dite « de montagne »

                                        

Construite par Thomas Aebi, ferblantier-serrurier au canton de Soleure, cette roue à augets par-dessus, la 1re roue demi-grandeur nature reproduite sur notre site du Vallon de Vauseyon (735 kg. Ø 2,70m / largeur 0,25 cm), a été placée  le 14 mai 2011 au pied du Pavillon d’Information.  Elle tourne depuis 2013 au-dessus du sentier des berges du Seyon,

Grâce aux travaux de la Protection Civile du Littoral centre d’une semaine en 2010, un sentier rejoint Pavillon et Sentier pédestre.

Une trentaine d’hommes nous ont également mis en place un tuyau de 85 mètres de long pour seulement 1,12 mètres de dénivelé, qui relie discrètement la grande cuve de 4.500 litres de stockage d’un  modeste source, à  la deuxième cuve de stockage d’eau de 2.000 litres.

De cette cuve part un double chenal qui distribue depuis 2013 l’eau sur la roue « dite de montagne » (haute et étroite) et sur celle « dite de plaine » (large roue-tonneau), depuis le printemps 2015…, juste au-dessous de notre Pavillon d’Information.

  • ROUE DE FERREYRES : à palettes, dite « de plaine »

Elle est la copie grandeur ½  de celle centenaire de Ferreyres, dans le nord Vaudois, à 2 km de La Sarraz, au bord deLa Venoge.

Enserrée dans 3.000 kg de roc valanginien, cette large roue-tonneau à augets par-dessus (près d’une tonne Ø 2m / largeur 2m),  placée au pays des Lilliputiens en septembre 2014, tourne depuis le printemps 2015.

Cette roue de scierie est la seule des 7 roues qui n’a pas été réalisée par son propriétaire - un menuisier-charpentier depuis trois générations - car la roue est presque entièrement métallique, métal qui l’a préservée… partiellement d’une disparition implacable.

Laurent Vernier, « La Serrurerie des Draizes / NE », nous a construit une réplique fidèle en roue de Lilliputien,  après avoir été prendre sur place les mesures exactes de la roue historique… qu’il s’agit de protéger dans son site d’origine.

A la base du large chenal, l’étroite trappe d’évacuation de l’eau placée avant son passage par-dessus la roue,  peut être soulevée grâce à un volant historique (relique d’un autre moulin désaffecté) ;  l’eau glisse alors sous la roue-tonneau qui s’arrête de tourner.

Depuis 2006, les roues dites de géants animent le site, il s'agit de:

  • ROUE DE VALLORBE : à palettes extérieures

                                               

Copie grandeur nature de l’une des 6 roues du Musée du fer et du chemin de fer à Vallorbe, cette roue par-dessous, à « palettes extérieures » ou « aubes » ( Ø 3m / largeur 0,6 m), construite par Jean-Luc Werly « La Menuiserie du Bugnon » à Vallorbe, a été installée en 2006 sur un banc rocheux plat, en façade nord de la Maison du Prussien.

L’existence éphémère - une trentaine d’années au début du XIXe siècle - d’un moulin à gruaux à cet emplacement est relaté par quelques documents conservés aux Archives de la Ville.

Un seul document iconographique de sa roue à palettes nous est parvenu grâce à Quartier-La-Tente qui reproduit en 1897 une peinture du Vauseyon vers 1800, par J.-F. de Bosset,, dans son premier tome sur Le Canton de Neuchâtel !

Seules deux échancrures-témoins dans la paroi rocheuse de cette plate-forme constituent les faibles traces d’archéologie pré-industrielle de la présence de sa roue à palettes…en aval de la chute du Gor.

  • ROUE DE MORAT : à augets

                                 

Copie grandeur nature de l’une des deux roues du Musée historique de la ville de Morat, cette grande roue à augets de poitrine a été méticuleusement construite en 2006 par Hans Gutknecht « entreprise Holzbau Gutknecht » de Morat.

Nous avons adapté sa taille à l’espace disponible sous la voûte du Moulin Chambrier, en tenant compte de la dimension de trois roues des « Moulins de Ville » que Neuchâtel possède… sur un plan aquarellé bien conservé de 1769 : soit 13 pieds de Neuchâtel = Ø 3.81m.

Un audacieux chenal qui franchit la chute, alimente presque à son sommet cette impressionnante roue de poitrine.

Ne subsistent sous la superbe voûte intacte du début du XVIIe siècle que les encrages de l’emplacement des poutrelles qui ont soutenu durant 200 ans (1614-1798) trois roues construites sous cette voûte de l’ancien Moulin Chambrier.

 Des empreintes taillées à même la roche constituent de précieux indices incontestables, qu’il s’agira d’analyser afin de comprendre la façon dont on abaissait ou soulevait  les lourdes meules tournantes sur leurs meules gisantes.

Depuis 2008, une roue authentique est en place:

  • La Roue de Gossliwil, authentique relique rivetée de la fin du XIXe siècle

                                    

Ancienne roue authentique à augets par-dessus transportée en 2003 par camion des T.P. de Neuchâtel depuis Gossliwil en Emmental à la frontière cantonale Soleure-Berne, elle a été remontée, restaurée par notre Association pour rendre compte de l’importance d’un tel patrimoine ( Ø  5.30m / largeur 1m ) et inaugurée en 2008 en présence des anciens propriétaires : la famille Mollet.

Mise en place des dernières roues au pays des Lilliputiens

Pour la journée des suisse Moulins du 31 mai 2014, les deux roues à l’échelle une demi, copies de celles de Corcelles/ Moutier dans le jura ont été posées.  En septembre 2014, la dernière roue, de Ferreyres, du pays des Lilliputiens a été amenée et posée par les soins de membres de la Fondation des Moulins, de l’Association du Gor et de nos amis les aides-meuniers puisatiers.

1.      ROUES de Corcelles/Moutier TOURNANT EN SENS INVERSE.

Ultime mise en place au printemps 2014 : deux roues tournant en sens contraire, juste avant la Passerelle sous le Chemin de fer. Celle en amont reçoit son eau à partir d’un « ajutage », une buse dirigée après l’axe de la roue de Lilliputiens, celle en aval d’un « ajutage » dirigé avant l’axe ! Au-dessus, le bassin de 4 mètres cubes alimente les deux roues, son surplus d’eau est distribué en trois petites cascades aux vasques du type Pammukale (Turquie occidentale) qui vont être progressivement recouvertes de tuf, tout un programme pour oiseaux et batraciens…

Quant aux crues annuelles dévastatrices pour ce petit monde, elles sont détournées vers un chenal mis en place il y a plus de 50 ans parallèlement à la ligne de chemin de fer, et réparé par les soins de l’Entreprise Acro 

       

 

 

      ROUE DE SCHNOTTWIL et ROUE DE FERREYRES

La roue de Schnottwil à augets par-dessus  dite de Lilliputiens,  1re roue demi-grandeur nature des 5 projetées (735 kg,Ø 3m), a été installée le 14 mai 2011 au pied du Pavillon d’Information. Un sentier relie ce Pavillon aux berges du Seyon depuis mars 2011, grâce aux travaux de la protection civile qui nous a également mis en place un tuyau de 85 mètres de long pour 1,20 mètres de dénivelé, reliant ainsi une modeste source d’eau à une cuve de stockage d’eau de 2.000 litres.

A côté, enserrée dans 3.000 kg de roc valanginien, la large roue-tonneau de Ferreyres, à augets par-dessus, a été placée là…, au pays des Lilliputiens,  en septembre 2014 (Ø 2m pour 2m de largeur) .

                                 

 La mise en place fut plutôt compliquée et nécessita beaucoup de force !

OUF... elle est en place...

 

et a belle allure à côté de sa collègue...

 

 

   

Samedi 21 juin sortie annuelle de l'Association du Gor

Programme de la sortie du 21 juin 2014 des Amis du Gor de Vauseyon de Neuchâtel à

Estavayer-le-Lac en passant par Morat

8h20         Rendez-vous à la gare de Neuchâtel (hall devant les fleurs)

8h36         Départ en train  a Morat

9h00         Arrivée en gare de Morat

   

                                              

A pied, nous rejoignons le chemin de ronde (Stadtgraben) pour emprunter la porte Nord de la Ville devant la cure de l’Eglise catholique. Là se trouve la fontaine de la Törliplatz qui était la plus importante de la ville. C’est à cet endroit que l’on récoltait l’eau acheminée de plusieurs sources. L’eau était ensuite redistribuée dans les 5 autres fontaines de la Vieille Ville. Nous ferons le tour des 7 autres fontaines magnifiquement fleuries ce jour-là pour la Fête de la jeunesse appelée « Solennität Murten ».

HISTORIQUE:

Depuis le 16e siècle, Morat célèbre la victoire des Suisses à la bataille de Morat de 1476. Charles le Téméraire, duc de Bourgogne y essuya son deuxième échec contre les Confédérés.  Au 19e siècle, la cérémonie de la bataille devint une Fête de la jeunesse qui se déroule  chaque 22 juin.

Cette année la Fête est avancée au samedi 21 juin pour notre plus grand bonheur.

Tous autour de la première fontaine:

                    

L'église est à côté, on en profite pour voir les vitraux d' Yvan Moscatelli

                       

 Ils côtoient des vitraux plus anciens

  

 9h30      Concert de la fanfare de ville dans la Grand-Rue puis cortège et...

      

  tournée des fontaines décorées...

      

  Fontaine de la Maison de lessive                Fontaine du bas

   

Fontaine de Bubenberg

                         

             Fontaine de l'Hôtel de Ville                          Fontaine du haut

 A Morat, on ne badine pas avec la propreté des fontaines !

 10h45    Visite du Musée historique de Morat (avec guide)

Le musée de Morat est l’un des plus anciens du canton de Fribourg. Il est abrité depuis 1978 dans l’ancien moulin municipal situé au-dessous de l’enceinte de la ville.

   

 

L’exposition permanente  illustre  6000 ans d’histoire de la ville de Morat et  sa région. Les objets racontent leurs histoires et celles des hommes des diverses époques.

A l'entrée, sculpture commémorant la course MORAT-FRIBOURG:

  A l'intérieur:

Peinture, huile sur toile de 1747 par Gabriel Gruner (1703 - 1777?)

         

En agrandissant la partie en bas à droite, les deux roues de moulin sont représentées en pointillé blanc bien visibles sur la façade.

Les deux roues actuelles, façade ouest du Musée et la roue supérieure, à augets de poitrine qui a servi de modèle pour la roue sous le moulin Chambrier, au Gor:

                                                      

La roue du bas, à augets par dessus et l'axe de la roue du haut vu de l'intérieur :                        

                         

  Parmi les objets du musée, on trouve des traces du moulin avec les pierres, comme on peut les voir sur le moulin Chambrier, au Gor et une rebatte :

                                  

On voit aussi une meule complète avec roue "dormante" dessous et roue "tournante" dessus et une roue "dormante" seule.

  On trouve aussi des pièces très intéressantes de la période néolithique, de la bataille de Morat, de la Préhistoire et de l'histoire de la région.

Le groupe se retrouve ensuite pour aller manger dans un restaurant de la ville. 

  14 h 03 Départ pour Estavayer-le-Lac, avec changement à Payerne.

  14h39 Arrivée.

5 minutes à pied le long de la voie de chemin de fer, nous séparent du Moulin Pillonel. Ce moulin est répertorié dans le fascicule N° 4 Sud des trois Lacs des voyages du Petit Poucet.

Entrée du Moulin et groupe des participants:

                     

 Histoire du Moulin et M. Pillonel, un des deux frères propriétaires.

                       

 Les frères Pillonel utilisent le monte-charge pour faire aller un drôle de sac de farine au 1er étage et faire admirer toute la machinerie!

                       

            

  Les maquettes de moulin, travail de M. Pillonel :

    

        

Le groupe, fatigué, continue avec le "Petit Train" jusqu'au centre d'Estavayer-le-Lac. On visite le château de Chenaux, la vieille ville médiévale et l'Abbatiale avant de descendre vers le port.

          

   

        

Nous entrons rapidement dans l'abbatiale ouverte dès que la foule d'un grand mariage vient de partir.

            

     

  Le temps passe, le bateau n'attendra pas...nous descendons vers le port.   

               

Nous embarquons et admirons les roues du bateau après celles de moulin ! 

 

Après quelques escales...

 

Ici, à Bevaix où nous admirons le petit cabinet de bain historique...

Finalement, la   journée se termine et nous sommes de retour au port de Neuchâtel.

Un grand MERCI à notre secrétaire qui a organisé cette superbe sortie annuelle !

 

 

 

 

 

  

 

      

 

 

Nettoyage Gor 2014

Samedi 29 mars 2014:

Nettoyage du site du GOR

Travail à la finition des roues de Lilliputiens

 

          

Messieurs Aebi de la serrurerie de Schnottwil apportent le matériel pour l'amenée d'eau de la roue de Ferreyres et la construisent, sur place, sous le Pavillon d'expositions.

Les Services de la Ville, avec Messieurs  Boni et Grétillat accompagnés par Monsieur Marcel Garin, (concepteur du projet), Messieurs Habegger, Aebi, Schoch, constructeurs des roues de Lilliputiens, Madame Chantal Graef (Présidente de l'Association du Gor) se retrouvent pour une réunion de chantier.

                

                

Marcel Garin et Monsieur Boni se déplacent à la serrurerie des Draizes pour retrouver Monsieur Fernando Rochat, chef d'atelier.

  

Ils ont besoin de mesurer la dimension des joues de chêne à insérer dans les bras de métal de la roue.

  

 

Le printemps est là !

Les primevères, violettes, anémones....pissenlits et orties aussi!!!

 

Pendant que les roues de Lilliputiens se précisent, les amis de l'Association du Gor travaillent au nettoyage de printemps du site. Il sagit de ratisser les feuilles mortes, d'enlever les détritus indésirables, de gratter les pavés en tête de chat pour que les herbes ne les décellent pas...et beaucoup d'autres tâches pour maintenir le site bon état.

  

  

Le ravitaillement pour la pause de 10h arrive !

 


 

 

Le thé chaud et les gâteaux sont fort appréciés, toutefois...le travail n'est pas fini. Chacun reprend son poste, enfin presque...ils restent sous le regard attentif de quelques observateurs mais grands travailleurs aussi!

On retrouve dans ce rôle, Messieurs   Yves Lachat et André Perrinjaquet, deux de nos précieux "Aides meuniers puisatiers" qui n'ont pas chaumé depuis le début de nos travaux. Merci à eux!

Vers 12h30, les travaux peuvent s'arrêter  :

...       l'odeur de la fondue fait poser les râteaux!               

Le soleil étant de la partie, tout le monde peut s'installer dehors autour de la table en bois pour manger.

BON APPETIT !

       

     Miam....miam.....ils l'on bien méritée  !

   

Construction de l'assise de la roue de "Ferreyres" et du mur de protection de la roue de "Schnottwil"

Le chenal d’écoulement de la roue de Schnottwil est déposé après un service efficace d’une année pleine.

                 

Aménagement du talus pour plantations de pervenches et fougèresavec le Président du Conseil de Fondation … à l’œuvre à mi-septembre.

                                   

Conseils prodigués par Les Parcs et Promenades

  

 

  

Notre géomètre qui consulte les plans...             

     

...et présente l’emplacement exact du futur  mur de la roue de Schnottwil.

                    

 Briques creuses pour le mur de 7 mètres de longueur sur 80 cm de hauteur et camion de transport de 3 mètres cubes de béton frais , avec sa girafe de 20 mètres de portée…pour  couler, à mi-octobre, la semelle  du mur aux briques creuses, l’extension de la dalle de la future Roue de Ferreyres et la semelle de support de ses murs en Roc valanginien.

  

             

Des sacs de 30 kg de béton  prêt à l’emploi devant notre espace muséographique et à l’intérieur de ce dépôt temporaire.  Il en faudra plus d’une trentaine  au total !   

Mur de protection, canalisation et grille d’évacuation

Bidime sur tuyau de drainage et première rangée de roc valanginien en place

                 

Mur aux brique creuses remplies de béton

Grosse pierre servant de couverte (linteau) et sa mise en place

       

et...s'il venait à pleuvoir ?

mais...

La "Pause - café" est plus agréable par beau temps !

 

     

 Le mur de support de la roue de Ferreyres  s’élèvera  progressivement jusqu’à  1,10 m de haut avec ...

                                                                 

  ... le passage prévu du chenal d’écoulement de la roue de Schnottwil… sous la couverte. 

 

 

Les blocs de pierre utilisés pour cette construction sont du Roc valanginien amenés au Gor en juin 2012 depuis la Cerniat.

Quelques images concernant ces pierres:

       

 Transport du Roc valanginien par le service des T.P. de la ville : 3 tonnes de pierres triées par les aides-meuniers dans la carrière de La Cernia.

    

        

Déchargement et déplacement des pierres par brouettes

 

        

Pierres en attente, sur 6 palettes, en bordure de la roue de "Schnottwil"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

Continuation des travaux de construction des roues de "Lilliputiens"

 

Préparation du terrain pour la P.C. en février 2011

 

 

Mensurations précises de l’amenée d’eau sur 85 mètres avec 1,12m de dénivelé

                            

Déplacement avec  pelles et pioches                                        Notre géomètre…

… qui prend les mesures.

                                                

Creusage de l’emplacement de la future cuve de 5 m3

 

                                

Creusage de l’emplacement des 2 roues de Corcelles/Moutier

 

 

Pique-nique

 

Une semaine de P.C. à fin mars 2011

 

Mesure avec  niveau : pente de 1,3 cm par mètre.

Tuyau de 85 mètres à dérouler.

        

Déroulement du tuyau dans son chenal creusé sur 50 cm de profondeur.

La pause des 30 participants.

  

Arrivage des copeaux de bois…                     … et leur brouettage pour  le nouveau
                                                                                 sentier.

Sentier aux copeaux.

Escalier d’accès depuis le sentier pédestre du Parcours révolutionnaire de 1848.

  

Transport de la lourde "Pompe Vogel" qui sera actionnée par la "Roue de Ferenbalm".

                                                                                   

Travaux de construction de 5 roues dites "de Lilliputiens"

Les travaux en cours:

Fin août, début septembre 2010, les travaux concernant les “5 roues de Lilliputiens” (à l’échelle 1:2) ont pu commencer. 

Le chenal d’amenée d’eau d’une longueur totale de 300m, métallique dans son premier tronçon, puis en bois, fait partie de la réalisation d’un autre projet majeur. Il a pu être concrétisé grâce au travail de L.ectro, une équipe de spécialistes constructeurs acrobates, dirigée par Raymond Solioz, son concepteur technique et surveillant des travaux.

Passage sous le pont des CFF

Cette spectaculaire construction permettra de diriger naturellement l’eau vers une roue motrice qui sera adossée à un petit bâtiment de bois qui vient lui aussi d’être édifié pour recevoir une pompe à eau. Cette dernière remontera l’eau 8m plus haut afin de faire fonctionner 2 autres roues de Lilliputiens.

 

 

La pente régulière obtenue en allant chercher l’eau dans le Seyon en amont du pont des CFF permettra d’avoir le débit de 20 litres par seconde qui nous a été officiellement octroyé cet été.

                                         Partie supérieure du chenal d'amenée d'eau en métal

 

    

Passage du chenal en bois sous le Pont de casse-bras

 

 

 

Fin du parcours sous la terrasse de la Maison du Prussien, pour faire tourner la roue de Vallorbe ci-dessous.

Subscribe to Les moulins du Gor du Vauseyon RSS